AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Caractéristiques visibles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Caractéristiques visibles Dim 25 Déc - 18:58

Vampires - Caractéristiques visibles du vampire


Un vampire n'est pas allergique aux signes religieux ni à l'ail (bien que, paradoxalement, un être humain atteint d'un PEC, si). Lorsqu'il est exposé à la lumière, il ne brûle pas et n'est pas plus transformé en cendres ; cependant, il est encore plus sensible à la lumière qu'un PEC et subira des brûlures de troisième degré dés la dizaine de minute passé au soleil.

Le vampire est également immortel : sa croissante continue jusqu'à sa majorité sexuelle et physique, qui correspond à à peu prêt 25 ans en apparence physique humaine et à 30 ans en temps absolu. Il a dont toujours une apparence jeune. Si un humain est transformé en vampire, sa croissance se stoppera tout simplement.

Sa force est à peu près deux fois supérieure à celle d'un humain et peut atteindre, pour les plus anciens et les plus expérimentés, presque cinq fois celle de ce dernier. De même pour la vitesse, mais un vampire n'a pas la capacité de se déplacer en un clin d'œil. Il ne peut pas non plus marcher au plafond ou faire des bons de dix mètre même si ceux-ci peuvent dépasser les trois mètre de hauteur pour certains. Cependant, les capacités d'un vampire ne seront vraiment distinctes de celles des humains dans leur force que ci celui-ci s'entraine un minimum.

Les performances d'un vampire ainsi que sa santé dépendent de sa régularité dans son régime en sang : certains sont habitués à en boire peu d'autre beaucoup, mais dans tout les cas une fréquence régulière est de mise. Un vampire qui boit beaucoup voir énormément de sang et alterne avec des périodes de disette pour reprendre ensuite à un rythme différent deviendra faible et aura de nombreux problèmes de santé (nausées, vertiges, syncopes, fatigue, tremblements, faiblesse etc.). La santé d'un vampire se voit particulièrement sur son visage. Même si tout les vampires ont le tient blafard en général, ces derniers auront des cernes parfois rougeâtres, des veines visibles.

Les vampires n'ont pas de pouls, leur cœur ne bat pas. La circulation du sang est tout de même présente à cause des contractions musculaires du reste du corps, elle est cependant métastable. Les cellules s'y développent tout de même et les cheveux, ongles et poils, s'ils ne subissent pas de croissance anormal comme les PECs, n'en poussent pas moins qu'un humain.

Leurs dents ont aussi la forme particulière qu'on leur connait dans les légendes. Les formes peuvent être variées et semblent dépendre du lignage de l'individu, elles sont parfois un signe distinctif propre à une seule famille ; les empreintes dentaires sont donc très variés et constituent par là un très bon moyen d'identification.

Si un vampire n'a pas de pouls, son sang n'en reste pas moins actif, les plaquettes continuent de se multiplier, remplissant la veine et la gonflant, les thrombocytes les plus anciens sont recyclé en énergie par la porphyrine, ce qui permet au vampire de survivre 5 jours sans boire une goutte de sang en activité et jusqu'à une dizaine d'année s'il reste en sommeil. Le sang d'un vampire, sans hémoglobine et donc désoxygéné, est très sombre, brunâtre ou rouge bordeaux, tirant même parfois vers le noir.

L'organisme d'un vampire est indifférent à presque toute forme de maladie acquise. Enfin, les vampires en général subissent remarquablement peu de maladies génétiques.

Lorsqu'un vampire dort (il n'a pas besoin pour cela d'être dans un cercueil), son métabolisme est mit en veille, il est ralentit au mois 50 fois, ce qui fait que sa régénération est quasi nulle tant qu'il n'est pas éveillé.

L'activité hormonale est particulièrement élevé chez les femelles vampires (plus que chez les humaines), phénomène accru pendant la période de grossesse. Un enfant né de deux vampires sera immanquablement un vampire, et un enfant né d'une famille mixte sera aussi un vampire, mais dont l'aspect physique, notamment la dentition y ressembleront beaucoup moins. Un accouplement entre un vampire et un thérianthrope donnera un vampire ou un thérianthrope à chances égales mais avec un fort taux d'anencéphalie ou d'hydrocéphalie dans les deux cas (22%).

La nourriture a toujours un goût chez les vampire, d'ailleurs un goût encore plus prononcé puisque ses sens sont plus développés, mais elle peut s'avérer dangereuse : en effet, si un vampire n'a pas mangé pendant une période particulièrement importante de sa vie, son système digestif se sera atrophié et la digestion sera beaucoup plus difficile, s'il mange une quantité importante de nourriture, il risque même une rupture de l'estomac. Au bout de deux siècles sans se nourrir, il ne lui sera plus possible d'ingérer ne serait-ce qu'un steak sans encourir des risques. L'alcool est également déconseillé aux vampire car leur sang circulant extrêmement lentement, l'alcool n'est pas filtré par le foie et, bien qu'il soit ingéré par la porphyrine qui absorbe tout élément étranger ou excédant dans le sang, l'élimination reste très lente (25 heures par gramme).
AdminPrivateavatarMessages : 49
Date d'inscription : 09/08/2011

Dogtag
Âge: ? ans
Accréditations: auncune
Domaine de compétences:
Voir le profil de l'utilisateur http://initiative.forums-rpg.com
Revenir en haut Aller en bas

Caractéristiques visibles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Initiative :: Académie :: Les STs :: Vampires.-
Sauter vers: