AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Brian Teagan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Brian Teagan Mer 22 Fév - 22:11



Nationalité : Etatsunienne

Nom : Teagan

Prénoms : Brian, Daniel (second prénom)

Date et lieu de naissance : 15 février 1975 (37 ans), New London, comté de Ralls, Missouri.

Taille : 1m77

Poids : 85kg

Description physique :

Brian Teagan est un homme à la musculature forte, sans tomber dans l’excès. Blanc de couleur, il a les cheveux bruns et les yeux bleus.

Caractères discriminants : Aucun

Profil physique :

Brian est un assimilé au corps des Marines US, et ça se voit. Stature droite, et exemplarité physique sont sa caractéristique principale. Il a en permanence une coupe tout à fait réglementaire, bien qu’un peu longue selon les critères militaires, environ 1cm. Il porte l’uniforme, là où il doit le porter, généralement bien. Il se permet un peu de relâchement sur le terrain, mais sans jamais dépasser les limites. Sa seule fantaisie est le port d’une moustache taillée, depuis 2003 et Iraqi Freedom.

En civil, il a des tenues relativement banales, tout semble lui aller, du short « banana republic » et chemise hawaïenne, au smocking. Bien qu’il affiche une préférence pour le blue jean, et une veste de pilote en cuir marron.

Il n’oublie en revanche jamais sa paire de Ray Ban, ayant une vue très sensible au soleil.

Profil psychologique :

Brian Teagan a travaillé chez les marines, ce qui se remarque dans sa façon de se tenir et de faire, très rigoureuse. Il a un franc parler à toute épreuve, n’hésitant pas à dire franchement ce qu’il pense de ses supérieurs, et des actions menées. Sa désapprobation concernant l’invasion de l’Irak en 2003 lui a d’ailleurs valu quelques ennuis.

Il se démarque aussi en tant qu’assimilé marine par un grand respect pour la vie humaine, ne daignant l’ôter que pour sa propre survie, ou pour celle d’un ami.

En tant que médecin, il porte assistance à quiconque le nécessite, allié, civil et même ennemi. Sa carrière de soldat est marqué par des faits humanitaires, tel que la mise en place d’une antenne humanitaire à Bagdad après la prise de la ville, l’organisation improvisée de séances de consultation en Afghanistan. Et durant ses permissions un retour aux sources à Sans Diego ou il œuvrait pour une association d’aide aux personnes démunies.

On peut enfin voir que Brian est une personne plutôt cultivée, par gout personnel. Il adore par-dessus tout lire des livres de tous genres, hormis le romantique. Côté musique, il ne dédaigne aucun genre, mais affiche une préférence pour le blues, et le jazz. Cette culture lui permet de faire toute sorte de réflexion, il aime en effet tenter de transmettre cette culture à ses camarades.

Extraverti, appréciant le contact humain, il semble pouvoir toujours être de bon conseil pour les autres, ou au moins de bon soutien. En revanche, il ne prend jamais de cuite, et ne fume pas.

Domaines de compétence :

- Médecin de terrain confirmé. A ce titre il est capable de soins mineurs, ou majeurs sur les blessures par balles, diagnostics et soins de maladies, prescriptions médicales, et médecine de champ de bataille.

- Notions de psychologie. En particulier militaire.

- Expert en reconnaissance armée. Combattant expérimenté.

- Brevet de Pilotage d’avions de tourisme

Langue parlées:

- Anglais
- Espagnol
- Arabe


Statut souhaité : Agent Interne, Médecin en second de la base.

Biographie :

Brian est né en février 75 dans le Missouri. Ses parents étaient, travailleur dans la métallurgie pour son père, et infirmière pour sa mère. Il eut le droit à une enfance paisible, bien que membre d’une famille pauvre, ses géniteurs se sciaient en deux pour lui offrir le meilleur. Une attitude que le jeune Brian, à vite réprouvé dès qu’il fut en âge de comprendre.

Il n’eut pas à se rebeller contre l’autorité parentale, ceux-ci lui laissèrent de plus en plus de liberté dès l’âge de 12 ans.

Brian s’engagea pour une association humanitaire qui assistait au mieux les sans-abris à l’âge de 16 ans, c’est là qu’il développa son envie de faire médecine. Les moyens de la famille ne le permettant pas il décide de s’en sortir par la voie armée. Mais connaissant la désapprobation de ses parents pour la force militaire, il cherche d’abord à se constituer un pécule en vue de tenter le tout pour le tout par la voie civile des universités. Il multiplie les petits boulots, vendeur de journaux, livreur, gardien de sécurité, réceptionniste dans un hôtel de luxe … Sans grand succès, il se résous à 22 ans à s’engager dans l’US Navy, afin de concilier son envie de voyage, et son envie de médecine. Le 22 juillet 1997 il signe son contrat d’engagement pour cinq années au sein de l’US Navy, en tant qu’infirmier. Là-bas, ses aptitudes physiques excellentes le sortent de son affectation rêvée : un vaisseau, pour la formation complémentaire de fusilier marin. A la fin de son cursus complet, il est affecté en tant que « Navy Corpsman » dans l’USMC.

Beaucoup d’entrainement et une première mission pour l’OTAN au Kosovo en 2000 où il put mettre en pratique sa formation médicale sur la population civile durement atteinte par la guerre. Il y fait également la connaissance d’un certain Patrick Harpoon. Sa deuxième opération de guerre, est le théâtre afghan ou il est projeté fin 2001, il y fait l’expérience du feu, mais ne se sert pas de son arme en huit mois, ce qui lui vaudra d’être l’objet d’une enquête pour insubordination, celle-ci visant en fait son manque d’agressivité sur le terrain. Cela lui vaudra également un transfert d’unité, fin 2002, il est intégré au tout nouveau RCT1 en train de se mettre sur le pied de guerre pour l’invasion de l’Irak à laquelle il participera. Il y fera également ses premiers kills.

Les années suivantes, jusqu’en 2007, il suit un déploiement en Irak, un autre en Afghanistan et il finit par postuler pour le MARSOC, les forces spéciales de l’USMC. Il gagnera son intégration haut la main, et servira pendant presque cinq années dans cette unité, et plus particulièrement dans la Force Recon, chargée de la reconnaissance profonde. Menant des opérations en Irak jusqu’en 2009, puis en Afghanistan.

Très bien noté par ses supérieurs, il s’illustre sur les terrains par ses contacts avec la population. Le profil de ce médecin/soldat finit par attirer l’attention de l’ORS, en février 2012 il est convoqué pour les sélections, notamment en vue de remplacer le médecin en second de la base, parti en retraite.

Autres identités : Aucune.

couverture : Aucune.


HRP:
 

Teagan BrianPrivateavatarMessages : 1
Date d'inscription : 22/02/2012
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brian Teagan Sam 19 Jan - 0:04

Depuis 6h30, Abigail Lorenson était sur le pied de guerre. Certes habillée d’un pantalon de treillis et d’un T-shirt beige réglementaire, elle ne partait pas au combat de la même manière que les autres agents de l’ORS. Là où ils enfilaient un gilet pare-balle, portaient une arme automatique et appliquaient des tactiques de combats rodées, elle combattait avec une blouse de laboratoire, un ordinateur et ses connaissances scientifiques.

Ce matin, en descendant au niveau -5 de la base, elle découvrit en entrant dans le laboratoire plusieurs boites qui l’attendaient. Avec elles, un message de l’agent Peter McGregor et un soldat de la base lui tendant un formulaire selon lequel elle avait bien réceptionné les boites et leur contenu. Tout en signant le formulaire, elle jeta un œil sur le mot de McGregor, un demi-sourire au coin des lèvres.

« Bonjour Abi

Les échantillons de notre dernière chasse ont été enregistrés, à toi de jouer maintenant. Amuses-toi bien.

Cordialement,

Peter McGregor »

Posant le message dans un coin de la paillasse, elle détailla le contenu des boites : échantillons sanguins, de tissus musculaires et cérébraux ainsi que divers fluides organiques. Il y avait même le cadavre du trophée de Mac, allongé sur une table d’examen dans la morgue attenante. Son boulot allait consister à analyser tous ces échantillons par rapport à des échantillons témoins à la fois humains et thériantropes afin d’en quantifier à la fois les similitudes et les différences.

Pendant toute la matinée, armée de son ordinateur, d’un microscope, d’un stylo et d’une tasse de café qu’elle remplissait régulièrement, Abigail avait planché sur les prélèvements sanguins, préférant attendre de l’aide pour s’attaquer à la carcasse. Un cadavre de la taille qu’on lui avait rapporté, elle souhaitait avoir de l’aide, ses connaissances de la médecine étaient bonnes, mais son expérience des autopsies n’avait jamais dépassé la taille de mammifères moyens. Si elle pouvait trouver un médecin pour l’aider, ça l’arrangerait bien…

« Pourquoi s’embêter ? » se dit-elle en décrochant le téléphone du laboratoire et en composant le numéro de l’infirmerie.

« Allô, docteur Teagan ? Bonjour, agent Lorenson à l’appareil. J’aurais besoin d’aide pour une autopsie, quand pouvez-vous passer à la morgue ? (puis après avoir pris connaissance de la réponse de son interlocuteur) OK, je vous y attendrai. »

Abigail plaça une nouvelle série d’échantillons dans le spectromètre de masse, calibra la machine puis lança le test. Ceci fait, elle revêtit sa blouse de laboratoire, et entra dans la morgue pour y préparer les outils dont ils auraient besoin : scalpels, pinces, écarteurs, scie à os, mais aussi appareil photo, repères de mesure et aussi un dictaphone pour garder une trace en temps réel de leurs observations.

La scientifique reporta un instant son regard sur le therianthrope allongé sur la table d’examen. Mac n’avait pas menti, le spécimen était vraiment énorme, bien plus que tous les cas qu’elle avait pu étudier en théorie… Les examens sanguins et biologiques allaient sans doute révéler des anomalies, à elle et Teagan de les découvrir…

Puis, à l’heure prévue, Brian Teagan passa le seuil de la porte de la morgue. Un homme dont on voyait sur son visage qu’il était un soldat de métier : le port droit, la mine fière, en pleine possession de ses moyens, cheveux coupés courts. Seule exception au stéréotype, une fine moustache, qui donnait du caractère au visage.

« Docteur Teagan, salua Abigail en lui serrant la main, merci d’avoir pu vous libérer, je suis l’agent Abigail Lorenson. »
Puis, l’invitant à la suivre près de la table, elle poursuivit.
« Je suis en train d’étudier ce spécimen, capturé par l’agent McGregor, pour déterminer à quel point celui-ci diffère des thérianthropes classiques. J’ai déjà commencé l’étude des prélèvements sanguins, le spectromètre est en train de plancher dessus. En attendant, dit-elle en prenant délicatement un scalpel, nous allons commencer l’étude anatomique. Et pour cela, j’ai besoin de votre aide pour le découper comme il faut, je suis vos indications… De même, si vous avez des suggestions pour un prélèvement d’un organe en particulier, je suis tout ouïe… »
Abigail LorensonDocteuravatarMessages : 131
Date d'inscription : 26/12/2011

Dogtag
Âge: 31 ans
Accréditations: auncune
Domaine de compétences: Biologie, Chimie, Géologie, Balistique, Appat/Diversion
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Brian Teagan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Initiative :: Académie :: Dossiers des Académiciens.-
Sauter vers: