AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Aeryn Fallen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Aeryn Fallen Sam 2 Fév - 19:40



Nationalité : Irlandaise

Nom : Fallen

Prénom : Aeryn

Date et lieu de naissance : 8 septembre 1987 (25 ans)

Taille : 1,67m

Poids : 55kg

Description physique :

Aeryn ne peut renier ses origines. Ses cheveux roux et son regard émeraude ne trompent pas. Elle affiche une certaine aisance et perd rarement son demi-sourire. Même lorsqu'elle se tient parfaitement immobile, son regard trahi une constante agitation intérieure difficile à cerner.


Caractères discriminants :

Une fine cicatrice sur l'arcade sourcilière droite décale légèrement la ligne de son sourcil au coin de l'oeil.


Profil physique :

De premier abord, elle ressemble à toutes les jeunes femmes de son âge. De taille et de poids moyen, elle se distingue néanmoins par sa tenue vestimentaire. Privilégiant le confort à l'esthétisme, elle est plus souvent en jeans et baskets que perchée sur 10 centimètres de talons aiguilles et arborant une robe aux motifs douteux. Elle se déplace avec assurance et a souvent du mal à rester parfaitement immobile plus de quelques secondes.


Profil psychologique :

Généralement facile à vivre, Aeryn sait s'adapter à son interlocuteur mais un individu douteux ne devra rien attendre de sa part. Dictée par certains principes qu'elle s'est elle-même donnés, Aeryn n'a aucune tolérance pour ceux qui les enfreignent.
Dans une situation nouvelle, la jeune irlandaise peut paraître effacée. Ce n'est pas qu'elle ne s'intéresse à ce qui se passe, au contraire, son esprit scientifique la pousse à toujours observer avant d'agir.
Aimant la lecture, la musique et le cinéma, elle se considère comme quelqu'un de relativement cultivé et de touche à tout.
Ne restant jamais les mains vides, elle passe son temps à bidouiller ce qu'elle trouve, la plupart du temps avec le mini tournevis qui ne la quitte jamais. Mais si vous la questionnez, elle ne parlera pas de cette manie comme d'un passe-temps ou d'un hobby mais plutôt comme d'un mode de vie.


Domaine de compétence :

Sciences en général, ingénierie en particulier. Passée maître dans l'art de construire tout avec n'importe quoi.
Agilité tant manuelle que physique.


Langues parlées:

Anglais, français et se débrouille en espagnol


Statut souhaité : Agent interne

Biographie :

Aeryn est née sur la belle île d'Irlande. Son enfance fut bercée des mythes et légendes celtiques incontournables de la région, ce qui contribua à développer son imagination. Elle ne compte plus les fois où elle s'est lancée à la poursuite d'elfes et autres farfadets avec ses frères. Entourée par une tribu de garçons, les poupées et dinettes traditionnelles à l'éducations de petites filles furent remplacées, à son plus grand bonheur, par des jeux de constructions et des cabanes dans les arbres. C'est ainsi que la jeune Aeryn appris à grimper aux arbres, combattre les chevaliers noirs à grands coups d'épée en bois et sauver les opprimés du joug intolérable du méchant roi sorcier !

Mais bien vite, ses frères ne voulurent plus d'une fille dans leur pattes. Il lui fallut trouver un moyen de se rendre indispensable. C'est ainsi que se révéla son talent d'inventrice. Ce n'était pas grand chose. Recycler une vielle ceinture en lance pierre ou utiliser une roue de bicyclette comme poulie pour hisser les vivres dans leur forteresse arboricole, ... Mais cela suffisait pour se faire accepter dans la bande.

Ayant suivit une scolarité sans anicroche près de Kilkenny, Aeryn effectua ses années lycée en France, à Bordeaux. En effet, le décès de son grand-père maternel suscita chez les Fallen le besoin de renouer avec le côté outre-Manche de la famille. C'est dans ce contexte que la jeune Aeryn perfectionna sa maîtrise du français et appris les rudiment d'espagnol. Mais le contexte élitiste et la mauvaise ambiance de son établissement scolaire la poussa à quitter le pays après son Bac scientifique en poche.

Loin d'avoir perdu son intérêt pour la bidouille, cette occupation devint rapidement une habitude. A l'âge de 13 ans, son frère aîné lui offrit son premier tournevis qui ne la quitta plus. Alors qu'aucune fille ne se séparait jamais de son stick à lèvre à la fraise et de sa lime à ongles, Aeryn, elle, conservait toujours cet outil à portée de main. Et si vous l'observez attentivement, vous apercevrez sans doute la légère bosse dans la poche arrière de son jean, lorsqu'elle n'est pas en train de s'en servir, évidemment.

Bien que cette manie ne l'aida pas à créer des liens avec ses camarades de classe, ce même talent lui ouvrit les portes du MIT où elle entra à l'âge de 17 ans.

N'arrivant pas à se décider sur une matière en particulier, la rouquine balaya presque l'intégralité des matières scientifiques de l'institut. Elle multiplia les UV mais l'ingénierie et le génie mécanique captèrent davantage son attention. Sa passion pour la lecture et sa mémoire impressionnante lui permirent de réussir, à défaut de briller, dans tout ce qu'elle entreprenait.

Au cours de son cursus, elle eut l'occasion de travailler en tant qu'assistante avec certains de ses professeurs sur des projets divers allant du perfectionnement d'un four à micro onde jusqu'au calibrage d'un télescope pour l'observatoire d'Oak Ridge.

C'est au cours de sa 5ème année d'étude en ingénierie qu'elle fut contactée par un individu lui parlant d'une certaine Académie dont elle n'avait encore jamais entendu parler. Apparemment, sa contribution à l'élaboration d'un système de téléguidage d'un drone de reconnaissance pour l'USAF, n'était pas passée inaperçue...

En y réfléchissant, c'est d'ailleurs un peu par hasard qu'elle avait été intégrée à ce projet. Los d'un cours, son professeur d'aéronautique exposait la demande de l'Air Force comme problème de recherche pour des travaux pratique. Comment permettre aux drones de reconnaissance une autonomie suffisante à une mission lointaine et surtout, comment assurer la communication longue distance nécessaire au téléguidage ? Sa comparaison, à première vue simpliste, du drone en question avec un cerf volant finit par convaincre son professeur d'approfondir l'idée. En effet, l'essentiel était de trouver une façon d'intégrer une multitude de petits capteurs éoliens sur la coque de l'appareil. Ainsi, une fois la première impulsion donnée le vent induit par le mouvement produirait l'énergie nécessaire au fonctionnement du drone qui aurait ainsi un durée de vol presque infinie. Le surplus pondral engendré par ce dispositif serait compenser par la suppression de la baterie devenue obsolète. L'idée de base, aussi simple qu'inattendue, fut ensuite exploitée par l'équipe pour rendre le projet réalisable. Quant au problème de communication, bien qu'Aeryn n'ait pas les compétences nécessaires à l'élaboration du programme de routage, l'idée d'exploiter les réseaux cellulaires et numériques des lieux traversés émergea lors d'une conversation de l'équipe de recherche dont elle tenait une part active.




HRP:
 


Dernière édition par Areryn s'Fallen le Lun 4 Fév - 21:55, édité 1 fois
Aeryn FallenTechnicienavatarMessages : 31
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aeryn Fallen Lun 4 Fév - 20:14

Plop

Bon il va y avoir deux ou trois points a revoir. La base est très bien ça pas de soucis. En premier le plus simple :

Le domaine de compétence, on y attend quelque chose de plus synthétique, plus succins, ici pas besoin d'explications, ce que Aeryn sait faire, point.

L'autre point c'est le trou phénoménal de dix ans au moins dans sa biographie. L'ORS sait déjà tout d'elle, ou presque (mon propre perso Pete n'a qu'une seule zone d'ombre, et de moins d'un an). Quand à son recrutement il faut davantage de détail, vu la teneur du travail, un étudiant du MIT même doué ne suffit pas, il faut un petit truc en plus.
Je te suggère d'en parler avec Abigail, elle ne le sait pas encore mais je vais la bombarder à la tête des projets scientifiques, de plus si elle l'accepte ce sera à elle de faire ton RP initial.

Sinon ce que j'ai vu du personnage est intéressant, mais j'suis pas objectif, dès que c'est irlandais j'adore ^^'
MacGregor PeterSergent-chefavatarMessages : 68
Date d'inscription : 26/12/2011

Dogtag
Âge: 35 ans
Accréditations: auncune
Domaine de compétences: Maniement des explosifs, nageur de combat, opérations clandestines, parachutiste, infirmier de guerre (niveau 1)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aeryn Fallen Lun 4 Fév - 21:57

J'ai modifier ma fiche en tenant compte de tes remarques. La dernière partie sort tout droit de mon esprit fumant et je ne suis pas vraiment sûr (voir pas du tout) que ce soit envisageable, mais bon, ... Est-ce que ça ira ou je doit trouver quelque chose de plus "vérifiable" ?

Pour ce qui est du recrutement, je suis restée volontairement vague sur le contact effectif car je ne sais pas trop ce que je peux dire ou non... Ce que je suis déjà sensée connaître, ...
Aeryn FallenTechnicienavatarMessages : 31
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aeryn Fallen Lun 4 Fév - 22:10

Je laisse Abi donner son avis également, la dernière partie devient plus plaisante, et le personnage mieux dessinée, je vois une bricoleuse douée de son cerveau, brillante. Bref le genre de recrue intéressante point de vue organisation.

Pour moi ça devient validable.

PS : tu as un MP
MacGregor PeterSergent-chefavatarMessages : 68
Date d'inscription : 26/12/2011

Dogtag
Âge: 35 ans
Accréditations: auncune
Domaine de compétences: Maniement des explosifs, nageur de combat, opérations clandestines, parachutiste, infirmier de guerre (niveau 1)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aeryn Fallen Lun 4 Fév - 22:19

En ce qui me concerne, je trouve le personnage bien défini, et il y a du potentiel à explorer.
Je rejoins l'avis de Mac, pour moi c'est validable.

Je m'occupe de finaliser le RP initial (car oui, j'avais pris les devants ^^), et oui, j'accepte ta proposition, Mac !
Abigail LorensonDocteuravatarMessages : 131
Date d'inscription : 26/12/2011

Dogtag
Âge: 31 ans
Accréditations: auncune
Domaine de compétences: Biologie, Chimie, Géologie, Balistique, Appat/Diversion
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aeryn Fallen Mar 5 Fév - 17:01

Génial ! J'ai hâte de voir ce que ça va donner...
Aeryn FallenTechnicienavatarMessages : 31
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aeryn Fallen Jeu 7 Fév - 22:18

Abigail avait été mise dans la confidence par son ancien instructeur, l’agent Peter McGregor, qu’une nouvelle recrue pour le moins prometteuse avait été introduite dans les rangs des académiciens. Sa curiosité piqué au vif, la scientifique mit rapidement ses actuels sujets d’étude dans le spectromètre de masse du laboratoire, puis se mit en chemin vers une des salles de conférence de la base, où étaient rassemblées les recrues ce matin-là.

9h30.

Au terme d’un cours marathon de 2 heures sur le déplacement tactique, les recrues sortirent de la salle. Immédiatement, Abigail repéra sa cible.
« Mademoiselle Fallen ? ». Et quand la jeune femme se retourna, Abigail fut frappée par la ressemblance. L’espace d’un instant, elle crut se tenir face à son reflet, plus jeune de quelques années : même cheveux roux et peau claire, même vêtements pratiques, même si sur ce point à son âge, la scientifique avait déjà commencé à adopter le port du tailleur. La seule vraie différence se trouvait dans les yeux, ceux de la recrue étaient d’un vert profond, alors que les siens tiraient sur le bleu-vert.

« Abigail Lorenson, enchantée de vous connaître. » se présenta-t-elle en lui serrant la main, remarquant le petit tournevis dépassant d’une des poches de lajeune recrue. « J’ai cru comprendre que vous faites partie des toutes dernières recrues… Venez, je peux vous donner deux ou trois conseils pour vous en tirer au mieux, autour d’un café… Ne bougez pas, je vous apporte une tasse. »

Une fois de retour, la scientifique tendit sa tasse à la recrue, tout en lui donnant quelques conseils sur l’art de survivre au sein de l’Initiative et lui narrant quelques anecdotes de sa propre formation, en particulier un exercice où elle avait dû faire une opération d’urgence pendant qu’elle se faisait tirer dessus par des soldats en exercice.

« Bien. Maintenant, suivez-moi. Inutile de vous préoccuper, continua la scientifique en voyant Aeryn prête à répondre qu’elle avait un cours théorique juste après, j’ai déjà prévenu votre instructeur que vous étiez avec moi. J’ai un petit travail pour vous au labo… » Sur quoi, Abigail tourna les talons et appela l’ascenseur.

Une fois parvenus au sous-sol avec Aeryn, Abigail utilisa sa carte d’accès pour déverrouiller la porte de son laboratoire. Le long des murs se tenaient les différents instruments de sa profession : spectromètre de masse, microscope électronique, ordinateurs, ainsi que d’autres appareils de formes et fonctions spécifiques. Des appareils destinés à des sujets d’études tout aussi spécifiques. Sur une des paillasses, unique élément rompant avec un environnement de haute technologie, un bac de fleurs contenant des dionées et des genlisea, les dernières récoltées lors d’un séjour au Brésil plusieurs années plus tôt, les premières offertes pour son 30ème anniversaire.

Au centre de la pièce, sur une paillasse, se trouvaient un ordinateur portable et une version papier des schémas du mécanisme de tir d’un fusil M4A1.

« J’ai cru comprendre que vous vous y connaissiez en mécanique et en ingénierie d’un point de vue général. Votre travail sera le suivant : trouvez un moyen d’adapter ce fusil pour qu’il tire des munitions d’entrainement en plastique, mais soit incapable de tirer des munitions standard, comme sur certaines versions du MP5. Pour ça, vous pourrez vous aider du logiciel de conception installé sur ce PC… »

Abigail enfila sa blouse blanche de laboratoire, puis consulta sa montre. « J’ai un briefing avec mon équipe dans peu de temps sur un de nos projets en cours. Si tout va bien, je serai de retour dans environ 2 heures, vous me présenterez vos résultats. Amusez-vous bien… » dit la scientifique en sortant de la pièce, une esquisse de sourire aux lèvres.

Spoiler:
 
Abigail LorensonDocteuravatarMessages : 131
Date d'inscription : 26/12/2011

Dogtag
Âge: 31 ans
Accréditations: auncune
Domaine de compétences: Biologie, Chimie, Géologie, Balistique, Appat/Diversion
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aeryn Fallen Sam 9 Fév - 10:02

Aeryn réprima un bâillement avec difficulté. Non pas que ce sergent soit ennuyeux, mais les stratégies et mouvements militaires n'étaient pas le point fort de la rouquine. Elle avait réussi, à sa plus grande surprise, à rester attentive pendant ce qui lui semblait être une éternité. La jeune femme consulta discrètement sa montre. 8h45. Elle risqua un regard sur sa gauche. Une femme, légèrement plus âgée qu'elle avait remarqué son geste et lui fit un signe compatissant. Il faut dire que se lever aux aurore pour assister à un cours militaire ne faisait pas partie de son hit parade. Aeryn sourit jusqu'à croiser le regard noir d'un jeune homme se sentant visiblement très concerné par les propos du sergent.

*Courage, plus que 45 min, ...*

Aeryn fit un effort pour se concentrer sur le sujet de sa présence. On ne sait jamais, il se pourrait que ça lui soit utile un jour, ...

9h30 sonna. Le sergent les congédia sommairement. Les recrues, mêmes les plus zélées, ne se firent pas prier pour remballer leurs affaires. Aeryn profita de ce moment pour observer ses camarades. De tous âges et de toutes morphologies, elle avait devant elle un échantillon pour le moins hétérogènes. Alors que celui-ci semblait taillé pour le combat à main nue, celui-là avait plutôt l'air d'un gratte papier et elle imaginait bien la brunette en tailleur à un poste de logistique, vu la précision chirurgicale dont elle avait fait preuve pour organiser ses notes méticuleuses tout au long des 2 heures de confinement dans cette salle sans fenêtre.
D'ailleurs, il était bien temps de sortir maintenant. L'air frais se faisait désirer ici, ... Aeryn attrapa une bretelle de son sac à dos avant de le jeter contre son épaule gauche et de franchir la porte de sortie. Direction l'air libre !

Enfin, ça c'était son plan avant. Elle avait passé les 15 dernières minutes à anticiper ce moment. S'installer sur l'une des nombreuses pelouses bordant les bâtiments du complexe avec le dernier Goodkind en poche. Au moins durant la petite heure qui la séparait de son prochain cours tout aussi passionnant que le précédent. Mais la vie nous réserve parfois des surprises. Quant à savoir si elles sont bonnes ou mauvaises, ... c'est une autre histoire.

"Mademoiselle Fallen ?"

Aeryn pivota et se retrouva face à... une scientifique. La blouse blanche trompe rarement. La trentaine, légèrement plus petite qu'Aeryn, bien que les talons gomment la différence de taille, une certaine familiarité s'échappait d'elle. Pas comme avec le sergent de tout à l'heure.

La première réaction d'Aeryn fut de froncer les sourcils. Pourquoi était-elle là et pourquoi l'appeler, elle ? Il y avait des dizaines d'autres personnes dans cette salle il n'y avait pas 2 minutes. Mais c'est son nom qu'elle avait entendu.

Son instinct d'étudiante reprit le dessus. Son manque d'attention n'avait pas dû passer inaperçu et voilà le retour de bâton ! Pourtant, elle avait pu en repérer quelques uns qui n'avaient pas paru beaucoup plus vigilants qu'elle...

Aeryn se détendit légèrement en serrant la main de son interlocutrice lorsque celle-ci se présenta. Elle n'allait peut-être pas se faire remonter les bretelles après tout. Elle n'eut le temps que de saluer Abigail Lorenson (parce que tel était son nom) d'un "Bonjour" avant que celle-ci n'enchaîne.

« J’ai cru comprendre que vous faites partie des toutes dernières recrues… Venez, je peux vous donner deux ou trois conseils pour vous en tirer au mieux, autour d’un café… Ne bougez pas, je vous apporte une tasse. »

Sur ce, Aeryn resta seule quelques instants. Le temps de se poser milles questions qui ne trouvèrent évidemment aucune réponse avant le retour de la jeune femme, une tasse fumante à la main.

"Merci"

Aeryn se retint de lui dire qu'elle aurait préférer boire ce café en plein air, à même la pelouse. D'une part, ça n'aurait pas été très poli, d'autre part, elle doutait que la proposition soit accueillie en bon termes. Une autre fois peut-être...

Alors que l'irlandaise s'attendait à passer une heure tendue et studieuse, il en fut tout autrement. Loin d'un discours pompeux et théorique, ce sont tout un tas d'anecdotes et de conseil pratique qu'elle reçut autour de ce café. De quoi lui faire oublier le poids bouquin qui l'attendait dans son sac à dos.

Mais tout a une fin pas vrai ? L'heure de son prochain cours arrivait à grands pas et Aeryn était sur le point d'en faire la remarque lorsque, une fois de plus, l'agent Lorenson la prit au dépourvu. Elle venait de faire sauter son cours et bien que loin de s'en plaindre, cela ne fit qu'augmenter la perplexité de la jeune femme. Comme à son habitude, elle n'avait pas beaucoup parlé pendant cet échange, préférant observer et écouter. Mais ce nouveau changement de situation n'était pas pour la rassurer. Qu'était-il donc en train de se passer ?

Un nouveau froncement de sourcils plus tard, Aeryn se retrouva dans un laboratoire. Elle reconnu beaucoup des appareils qui en occupaient l'espace bien qu'elle ne sache pas se servir de la moitié. Deux élément dénotaient pourtant dans cet environnement hautement scientifique. Un pot de fleur et des plans d'arme.

« J’ai cru comprendre que vous vous y connaissiez en mécanique et en ingénierie d’un point de vue général. Votre travail sera le suivant : trouvez un moyen d’adapter ce fusil pour qu’il tire des munitions d’entrainement en plastique, mais soit incapable de tirer des munitions standard, comme sur certaines versions du MP5. Pour ça, vous pourrez vous aider du logiciel de conception installé sur ce PC… »


Nous y voilà ! Un test ! Elle était là pour un test !
L'armement, ce n'était pas vraiment son rayon et bien qu'elle se débrouille en informatique, les logiciels, surtout de ce type n'était pas non plus sa tasse de thé, ... Mais avant qu'elle n'ait pu faire une seule de ses remarques Abigail était déjà dehors.

« J’ai un briefing avec mon équipe dans peu de temps sur un de nos projets en cours. Si tout va bien, je serai de retour dans environ 2 heures, vous me présenterez vos résultats. Amusez-vous bien… »


2 heures. 2 heures pour apprendre le fonctionnement d'un fusil d'assaut, comprendre l'intérêt d'empêcher une arme de tirer à balles réelles et de concevoir les modifications adéquates pour y parvenir. 2 heures. Et le tout, sans matériel concret.

"Génial !"

Aeryn commença par regarder les plans de l'arme. Elle aurait largement préféré avoir l'objet sous les yeux. Elle aurait pu le démonter pour voir clairement le mécanisme mais il lui faudrait faire avec ce qu'elle avait. Ce serait plus long, tant pis. Mais Aeryn Fallen n'avait jamais refusé un défi !

Machinalement, elle avait sortit son tournevis de sa poche et le faisait tantôt suivre un tracé du schéma, tantôt tourner entre ses doigts. Au bout de quelques minutes elle releva la tête. La grande pièce était vide. Encombrée, mais vide. Elle se dirigea vers la porte et ouvrit celle-ci. Pas un chat dans le couloir. Parfait ! Elle avait 2 heures devant elle, autant qu'elle soit agréables. La jeune femme sortit son iPhone de la poche arrière de son jean et le posa sur la table, à côté des plans après avoir lancé sa playliste. C'est au son de Bring me to life qu'elle se lança dans sa tâche.

Première étape : trouver de quoi noter.
Facil ! Elle était initialement venue pour suivre un cours et qui dit cours, dit notes ! Elle saisit son sac, posé au sol, et le hissa sur la table. Il ne lui fallut que quelques secondes pour en extraire son bloc note (quasi-neuf) et sa trousse contenant plus de babioles que de matériel d'écriture. Elle parvint tout de même à y trouver un critérium, une règle en métal et un stylo Frixion. Elle aurait pu prendre une feuille de l'imprimante posée sur le bureau et l'un des nombreux stylos posés non loin mais Aeryn avait toujours préférer bosser avec son propre matériel.

Deuxième étape : Comprendre le mécanisme de tir.
Plus compliqué ! Sans pouvoir démonter le-dit mécanisme, elle ne pouvait compter que sur les plans qu'elle avait sous les yeux. Elle hésita quelques secondes puis se dit que des plans comme ceux-ci ne devait pas être rares, il y en avait sûrement des dizaines d'autres dans ce complexe. Elle décida donc de se simplifier la vie. Après avoir sortit une seconde trousse de son sac, elle passa les 15 minutes suivantes à mettre un peu de couleur sur le plan du fusil. Les engrenages en rouges, le canon en bleu, ... Elle traça au feutre violet le trajet de la balle du chargeur jusqu'à son expulsion du canon et au vert celui du mécanisme de la détente jusqu'à la propulsion du projectile.
Elle y voyait maintenant nettement mieux, arrivait à comprendre les relations entre les différentes pièces de l'appareil. Il ne restait plus qu'à isoler certaines parties du mécanisme en les reproduisant à une échelle et sous un angle adaptés à ses besoins.

Une douzaine de chansons et une poignée de croquis plus tard, elle estima avoir une connaissance suffisante de l'arme pour pouvoir tenter de résoudre le problème des balles.

Ce qui l'amena à la troisième étape : Connaître les munitions.
Aïe ! Des balles, elle n'en avait pas non plus. Il faudrait faire sans. Encore une fois, elle exploita les plans au maximum pour en déduire les munitions de l'appareil. Ok pour les munitions standards.
L'irlandaise admis l'hypothèse que, pour pouvoir être utilisées avec cette armes, les munitions en plastiques devaient avoir la même forme. Il fallait qu'elle s'adaptent au chargeur, au canon et au mécanisme de tir.
Aeryn ne s'intéressa ni à la stabilité ni la puissances des projectiles. Cela n'influençait en rien la capacité de l'arme à les employer or, c'est sur ça qu'on lui demandait de jouer.

Le véritable problème ici était l'étape 4 : Comment empêcher le fusil de tirer des munitions standard tout en étant parfaitement opérationnel avec des munitions plastiques ?
Plus d'une heure s'était déjà écoulée lorsque Aeryn parvint à ce moment clé de sa recherche. Elle augmenta le volume de la musique et tapota ses croquis du bout de son tournevis.

Elle imagina plusieurs solutions qu'elle balaya aussi vite qu'elles étaient venues. Après une bonne demi-heure de recherches infructueuses, alors qu'elle jouait avec la chaise du bureau, qu'elle faisait tourner sur elle même, la tête en arrière, fixant le plafond en quête d'une illumination, la lumière se fit. Elle stoppa le mouvement du siège d'un geste, arrêtant brusquement sa rotation et se leva d'un bond, filant vers la table. Elle fixa ses croquis plusieurs minutes, passant de l'un à l'autre, confrontant sa théorie avec la réalité de l'arme et finit par saisir son Frixion.

"Ca pourrait marcher..."

Elle griffonna quelques formules sous les croquis et ajouta des éléments à ceux-ci.

Aeryn était en train de mettre la touche finale sur son dernier croquis lorsque la porte du labo s'ouvrit. La maîtresse des lieux venait récupérer son territoire. L'irlandaise se saisit de son téléphone et coupa le chanteur des Maroon 5 en plein refrain avant de jeter un oeil sur la pièce qu'on lui avait laissé il y a seulement 2 heures.
C'est fou les dégâts qu'on peut faire en si peu de temps. L'endroit clean et aseptisé avait maintenant des airs de chantier. En tout cas pour la table abritant les plans dorénavant ensevelie sous les schémas, croquis et matériel scripteur.
Aeryn se retourna vers Abigail et ne pu s'empêcher de lancer :

"Je rangerai..."

HRP:
 
Aeryn FallenTechnicienavatarMessages : 31
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aeryn Fallen Mar 12 Fév - 21:56

Durant le briefing qu’elle menait avec son équipe, tout en énonçant les objectifs à atteindre avec les moyens à disposition, Abigail ne pouvait s’empêcher de penser à Aeryn. Il se dégageait d’elle une telle énergie, une telle vivacité d’esprit, qu’elle sentait une espèce de lien avec elle. Peter McGregor et les autres instructeurs de la base pouvaient lui apprendre tout sur le maniement des armes, les déplacements en opérations, mais au fond d’elle, la scientifique sentait qu’elle apprendrait au moins autant avec elle…

D’ailleurs, c’était une manœuvre volontaire de sa part de ne pas avoir laissé à Aeryn de mécanisme du fusil à sa disposition. D’une part, il lui aurait été impossible d’en amener un au laboratoire sans raison valable, et surtout elle voulait tester les capacités de la jeune femme à travailler sans support physique, juste à partir d’informations sur papier. Car tel serait une partie de son futur travail ici : raisonner à partir de données parcellaires, souvent incomplètes, parfois erronées, et démêler le vrai du faux.

« Bien, nous avons abordés tous les points importants. Des questions ? »

Et comme aucune ne venait (Abigail prenait un soin particulier à rendre ses briefings aussi détaillés et complets que possible), elle reprit :

« Eh bien, sur ce, remettons-nous au travail. Prochain briefing la semaine prochaine, même heure. Vous savez où me joindre au cas où. »

La scientifique rassembla ses notes, son fidèle calepin et son ordinateur, puis sortit de la salle à la suite de ses collègues. Elle consulta sa montre. 10h35. Juste le temps de passer effectuer une série de prélèvements sur une culture dans un laboratoire voisin, puis elle pourrait retourner voir comment Aeryn se débrouillait avec son nouveau copain le M4.

Quand Abigail arriva à proximité de son labo, elle se rendit compte qu’elle était encore en avance. L’occasion d’ouvrir silencieusement la porte et observer Aeryn à l’œuvre. Apparemment, elle aimait travailler en musique. Une amatrice de rock moderne. Abigail en écoutait aussi, de temps en temps, mais préférait la musique classique pour le travail. Elle favorisait notamment Beethoven, face à un problème difficile.

La paillasse, auparavant parfaitement organisée, était maintenant submergée par tous les schémas et plans que la recrue avait tracés. Sa démarche était pour le moins pertinente et efficace : n’étant pas familière avec le mécanisme, elle en avait séparé chacune des pièces, avait annoté les plans pour suivre le mouvement des parties mobiles. Même si Abigail commençait à se sentir davantage en confiance avec une arme à feu grâce à son entrainement, elle était tout à fait incapable de saisir toutes les subtilités de ces armes, préférant pour cela s’en remettre à des experts.

Puis, précisément 2 heures après avoir abandonné sa recrue face aux plans, Abigail refit son entrée dans le laboratoire. Aeryn s’empressa de couper la musique émanant de son portable et, d’un air presque embarrassé, regarda son amas de papiers en disant qu’elle allait tout remettre en place.

« Ne vous excusez donc pas d’avoir vos propre méthodes de travail, dit Abigail avec un sourire. Certains préfèrent travailler une chose à la fois, d’autres tout avoir sous les yeux… Gardez les plans, ce sont des données du constructeur qu’on peut facilement retrouver. Sans compter que la plupart des agents de cette base connaissent ce mécanisme par cœur et sauraient vous le démonter et remonter dans le noir en moins de 2 minutes dans le noir. Vous seriez surprise de voir ce dont certains sont capables… » ajouta-t-elle devant l’air incrédule de la jeune recrue.

Tout en prononçant ces paroles, la scientifique s’était penchée sur les schémas, remontant légèrement ses lunettes sur son nez. Elle cernait tout à fait la méthode d’Aeryn, suivant son fil de pensée à mesure qu’elle suivait les flèches et annotations qui encombraient la marge du plan. Tout ceci menant aux derniers croquis, lesquels représentaient un ensemble de pièces destinées à apporter les modifications qu’elle lui avait demandées.

« Une solution ingénieuse, dit la scientifique tout en détaillant le schéma. Un simple collier pour empêcher le percuteur d’arriver en bout de course, tout en laissant le verrou libre d’éjecter les douilles. Comment y avez-vous pensé ? »

En même temps, Abigail fit signe à Aeryn de s’asseoir face à elle. Puis au terme des explications de la recrue, Abigail décida de lui poser une question qui lui avait été posée quand elle avait été à sa place. Deux questions, plus exactement.

« Parlez-moi de vous, mademoiselle Fallen. Qu’est-ce que vous faites dans la vie, quand vous n’avez pas votre tournevis à la main ? Et deuxièmement, que pensez-vous pouvoir apporter à une équipe de l’ORS ? Sachant qu’il est très probable, ajouta la scientifique sans dissimuler le sourire qui naissait sur le bord de ses lèvres, que nous serons amenées à travailler ensemble régulièrement… »

Abigail se reposa sur le dossier de sa chaise, écoutant la recrue, ses yeux bleu-vert sondant ceux d’Aeryn.
Abigail LorensonDocteuravatarMessages : 131
Date d'inscription : 26/12/2011

Dogtag
Âge: 31 ans
Accréditations: auncune
Domaine de compétences: Biologie, Chimie, Géologie, Balistique, Appat/Diversion
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aeryn Fallen Mer 13 Fév - 22:10

Apparemment, Aeryn avait réussi le test, mais les deux questions de la scientifique la déstabilisèrent. Elle prit son temps avant de commencer à répondre.

"Et bien, les rares fois où je ne suis ni en train de bidouiller quelque chose, ni en train d'y penser, ... je lis."

Un sourire passa sur son visage lorsqu'elle ajouta.

"Ou je dors !"

Devant le silence de son interlocutrice, elle se sentit obligée d'en dire plus.

"En fait j'adore tout ce qui est de l'ordre du fantastique, science-fiction, ... tout ce qui dénote de la vie réelle quoi ! C'est le moyen que j'ai trouvé pour me déconnecter, penser à autre chose. Et puis, il y a pas mieux pour développer son imagination !"

Autant elle pouvait travailler sur un projet pendant des heures, autant lorsqu'elle se lançait dans une discussion littéraire, elle ne voyait pas le temps passer. Ainsi, elle limita sa réponse avant de passer à la question suivante, perdant son sourire.

"Loin de moi l'idée de jouer les snobs mais je ne vois pas pourquoi je justifierai ma présence ici. Il n'y a pas si longtemps, je ne connaissais rien de cette organisation et de ses activités. C'est vous qui êtes venus me chercher, moi, je n'ai rien demandé..."

La jeune femme marqua une légère pause avant d'enchaîner.

"Non pas que je n'apprécie pas... tout ça" elle fit un grand geste des bras, englobant tout l'environnement "au contraire ! J'adore ! Tellement de nouveautés, d'opportunités et ça a l'air utile, important."

Aeryn fixa Abigail un instant. Elle était restée silencieuse et la regardait aussi intensément. L'irlandaise se leva alors de sa chaise, sans un mot, et se dirigea vers le bureau. Elle saisit le premier objet qu'elle vit et vint se rassoir devant la maîtresse des lieux. Elle posa l'objet sur la table.

"Si je vous demandais de me dire ce que vous voyez vous me répondrez sans doute comme l'immense majorité des gens : un trombone. Et je ne pourrais absolument pas dire que vous avez tort. Seulement ce n'est pas tout à fait ce que je vois."

La rouquine prit l'objet dans sa main droite et le fit tourner entre ses doigts, son regard rivé sur le bout de métal.

"Je vois une tige modulable, un conducteur électrique et thermique, un outil scripteur ou perforateur, un crochet, un élément magnétique, une source d'acier et un maillon d'une longue chaîne aux multiples usages si on le combine à ses frères et soeurs. Une fois j'en ai fait une super guirlande pour l'anniversaire d'un de mes frères."

A ce souvenir, un demi sourire étira les lèvres de la jeune femme. Mais elle se reprit bien vite et c'est avec le plus grand sérieux qu'elle fixa de nouveau son regard vert dans celui, bleuté, d'Abigail.

"Ce que je peux apporter à l'ORS ? Des possibilités."



Dernière édition par Aeryn Fallen le Lun 18 Fév - 17:27, édité 1 fois
Aeryn FallenTechnicienavatarMessages : 31
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aeryn Fallen Lun 18 Fév - 13:08

Décidément, Aeryn était une personne hors du commun. Un esprit doué et agile, exactement le genre de personne capable d’apporter beaucoup aux départements scientifiques de l’ORS. Et en plus, c’était aussi une amatrice de lecture, dont on sentait la passion. Et elle avait raison, la lecture était un excellent moyen d’avoir des idées neuves. Abigail était, elle aussi, un rat de bibliothèque, quand elle n’était pas le nez dans des travaux de laboratoire. Elle était sûre qu’à l’avenir, la moitié de leurs conversations non professionnelles auraient trait au dernier livre qu’elles auraient lu…

Surtout, et ce malgré le fait qu’elle n’avait pas encore de notion précise des travaux qu’elle aurait à accomplir au sein de la base, Aeryn montrait une motivation qu’un certain nombre de candidats aux postes scientifiques avant elle n’avaient pas su lui montrer. Quitte à allonger un peu la durée de sa formation à la manipulation des outils les plus spécialisés de l’ORS, Abigail préférait largement une Aeryn à n’importe qui d’autre de plus qualifié mais à la motivation moindre.

D’ailleurs, son seul geste de grande amplitude depuis qu’elle s’était assise face à elle avait été de saisir un trombone. Avec une pertinence certaine, elle lui montra que sa vision du monde ferait d’elle un atout de choix pour le département scientifique. En effet, la première réponse d’Abigail, motivée par un esprit lui dictant d’utiliser les objets adaptés à leur fonction première, aurait été de dire qu’elle ne voyait qu’un trombone. Ensuite seulement aurait-elle parlé d’une tige de métal pliée qu’on pouvait déplier.

« J’espère que votre frère aura apprécié le geste, dit la scientifique avec un sourire. C’est là où nos deux visions des choses sont complémentaires : je vois des objets et leurs fonctions premières, ainsi que leurs capacités à bien remplir cette fonction, et vous voyez comment combiner et utiliser ces objets à des fins pour lesquelles ils n’ont pas été conçus… » Ce faisant, Abigail s’était à son tour levée vers son bureau. A côté du pot contenant ses plantes se trouvait une pile de documents qu’elle devait traiter. Elle se saisit de l’un d’eux en particulier.

Le dossier d’Aeryn.

Dedans se trouvaient consignées toutes les notes et remarques des différents services de la base qui avaient été, de près ou de loin, en relation avec Aeryn durant le processus de sélection et de recrutement. Abigail allait pouvoir y ajouter les siennes. Tout était déjà dans sa tête, il ne restait plus qu’à les écrire, en même temps qu’elle énonçait ses dernières remarques.
« Bon, je pense avoir tout ce qu’il me faut de mon côté, mademoiselle Fallen… Continuez comme ça, et nous serons amenées à collaborer ensemble très bientôt. Mais surtout, ne négligez pas les autres entrainements plus militaires. Ils m’ont déjà sauvé la mise une fois, ils vous sauveront aussi à un moment ou à un autre. »
Elle gardait un souvenir très vif de sa première expérience sur le terrain, quelques semaines à peine après la fin de sa formation. Souvenir d’autant plus vif qu’elle avait dû opérer très près de l’ennemi, pratiquement seule et qu’elle avait été blessée. Légèrement, mais la base de son cou présentait une infime trace.

Abigail finit de compléter les différents cadres qui lui étaient réservés, referma le dossier puis tendit une liasse de feuilles à l’Irlandaise assise en face d’elle. Un document présentant ses droits, devoirs, horaires, obligations, interdictions, conditions de vie et équipement standard au sein de l’ORS.
« Personnellement, je pense que vous avez votre place parmi nous. Si vous le pensez aussi, voici votre contrat avec l’ORS. Six mois, puis renouvelable sur de l’illimité en temps. »

Une brève pause, le temps pour la recrue de lire en vitesse le document et le signer, et Abigail reprit, avec dans la voix la satisfaction du travail accompli :
« Bienvenue à bord. »

Spoiler:
 
Abigail LorensonDocteuravatarMessages : 131
Date d'inscription : 26/12/2011

Dogtag
Âge: 31 ans
Accréditations: auncune
Domaine de compétences: Biologie, Chimie, Géologie, Balistique, Appat/Diversion
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aeryn Fallen Lun 18 Fév - 17:43

Visiblement, ses réponses avaient fait mouche. Tant mieux ! Aeryn se permit de relâcher la pression dans ses épaules. Elle n'était pas sûre de ne pas être allée trop loin lors de son monologue. Mais non. Au contraire, elle avait visé juste. Cependant, lorsque la scientifique évoqua la formation militaire, elle ne put empêcher un coin de sa lèvre supérieur de se lever légèrement en une grimace. Elle avait adoré jouer aux guerriers et aux justiciers avec ses frères mais elle devait avouer qu'elle était un peu rouillée. Et elle se doutait que le maniement d'une arme à feu n'avait rien de comparable à une branche dégrossie et que les compétences de combats rapprochés de ses éventuels futurs adversaires seraient autrement plus importante que celle d'une bande de gosses.

La jeune femme saisit les documents que lui tendait Abigail et les parcouru du regard, survolant les closes importantes. Ses années de lectrices lui avaient permis de lire plus vite que la population moyenne. Elle constata qu'une grande partie des inscriptions reprenait ce qu'elle avait déjà entendu des différents instructeurs depuis le début son arrivée. L'irlandaise prit, cependant, quelques secondes de réflexions. C'était une décision importante. Ce travail présentait des risques, c'était à prendre en compte.
D'un autre côté, elle aurait ici des ressources importantes et certainement inédites. Dans quel autre job pourrait-elle bénéficier de cela ? Enfin une question émergea dans son esprit et supplanta tout le reste.

*Est-ce que je pourrais reprendre ma petite vie tranquille en sachant tout cela ? Est-ce que je pourrais oublier tout ces trucs dingues que j'ai appris en quelques jours et vivre comme si j'avais tout imaginé ?*

La réponse était évidente. Aeryn se saisit d'un stylo qu'elle avait laissé traîné sur la table et signa le document.
Elle sourit au message de bienvenue de sa nouvelle collègue et lui remit les documents.

"J'ai tout de même une question. Ou plutôt, une requête. J'aimerai avoir la possibilité de terminer mon cursus au MIT. J'aime aller au bout des choses. L'année n'est pas finie et il y a encore quelques domaines ou j'aimerai me perfectionner. Dans la mesure de mes nouvelles disponibilités, bien sûr !"

Aeryn FallenTechnicienavatarMessages : 31
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aeryn Fallen Lun 18 Fév - 21:46

Aeryn rendit à Abigail le document signé. Le consultant une dernière fois, pour s’assurer que tout était en ordre, elle sourit à nouveau en observant la signature ciselée de la recrue. Elle faisait officiellement partie de la maison, à surveiller les activités des ST et intervenir si nécessaire.

La scientifique était bien décidée à trouver directement un poste avec un certain niveau pour Aeryn. Elle le méritait. Pourquoi pas la faire travailler directement au sein de sa propre équipe, puis lui donner davantage de responsabilités au fur et à mesure, jusqu’à pouvoir diriger elle-même sa propre équipe.

« Bon, eh bien, je vais pouvoir vous raccompagner à votre prochain cours, on dirait, reprit la scientifique. En effet, Aeryn aurait été incapable de remonter seule, car elle n’aurait pas pu passer les accès sécurisés des laboratoires. Des questions ? »
Et il y en avait une, en effet.

Abigail avait négligé un aspect important de la personnalité d’Aeryn. Son âge. A son âge, elle devait finir sa dernière année d’études supérieures en université. Abigail avait toujours tendance, à cause de sa scolarité accélérée, à négliger cet aspect chez les gens qu’elle pouvait croiser…

Aussi était-il tout à fait légitime qu’Aeryn lui demande de pouvoir faire en sorte de terminer ses études au MIT (rien de moins, mais elle avait les capacités pour terminer brillamment son cursus). Naturellement, son emploi du temps, à cause de ses nouvelles fonctions et attributions, s’en verrait sévèrement aménagés. Ce qui donna à Abigail une idée. Ou plutôt lui fit renaître une envie qui la taraudait depuis quelques années, amis qu’elle n’avait jamais pu concrétiser.

« Je pense que ça devrait pouvoir s’arranger. J’irai en parler au responsable du personnel civil, Campbell. J'appuierai personnellement votre demande. Etant donné ma position au sein de la base, je ne pense pas qu’il fera trop de difficultés si je me porte garante pour vous. »

Puis, sur le ton de la confidence, Abigail se pencha vers Aeryn.
« J’en profiterai sans doute pour lui dire que je compte postuler pour des postes de professeur vacataire dans des universités de la côte Est, ainsi qu’à celle où j’ai fait mes études, à Albuquerque. » Puis sur un ton plus professionnel : « Naturellement, pour vous comme pour moi, pas un mot à l’extérieur de vos activités ici. Les horaires de cours seront sans doute spéciaux, mais je pense qu’on devriat pouvoir trouver une solution qui vous conviendra. »

Abigail consulta sa montre.
« Bien, je crois que votre prochain cours est sur le point de commencer. Je vous raccompagne jusqu’à votre salle ? » proposa la scientifique, dont le ton de la voix trahissait la joie d’avoir trouvé quelqu’un en qui elle se reconnaissait.
Abigail LorensonDocteuravatarMessages : 131
Date d'inscription : 26/12/2011

Dogtag
Âge: 31 ans
Accréditations: auncune
Domaine de compétences: Biologie, Chimie, Géologie, Balistique, Appat/Diversion
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aeryn Fallen Mar 19 Fév - 17:51

Aeryn fut soulagée. Elle allait sans doute pouvoir terminer son année au MIT. Tant mieux ! Elle avait quelques projets en cours qu'elle aurait été déçue d'abandonner. Et puis, il y a toujours moyen d'apprendre de nouvelles choses !

"J'ai bien compris le côté confidentiel de l'ORS. Les remarques sous-entendues des différents instructeurs ne l'étaient en fait pas du tout ! Et puis, déjà que je passe pour une marginale, je ne vais pas en plus leur donner des raisons de me croire folle !"

Elle avait prononcé cette dernière phrase avec un franc sourire, s'amusant de la situation.

"C'est gentil d'appuyer ma demande, je m'en souviendrai."

La jeune femme prit ensuite quelques secondes pour mettre un semblant d'ordre sur la table qu'elle avait monopolisée et réunir ses affaires dans son sac qu'elle ferma et hissa sur son épaule.

"Je vous suis ! Mon sens de l'orientation est quelque peu limité en sous-sol, ..."
Aeryn FallenTechnicienavatarMessages : 31
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aeryn Fallen

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Aeryn Fallen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Initiative :: Académie :: Dossiers des Académiciens.-
Sauter vers: